À Falaise, un musée dédié à la vie et à la survie des civils pendant la Seconde Guerre mondiale.
L'histoire du mémorial

Le lieu

Le Mémorial des civils dans la guerre est un véritable musée de site, construit sur les ruines d’une maison détruite pendant les bombardements de l’été 1944.

C’est un lieu de mémoire unique au monde. Si le sort des civils est parfois évoqué, jamais un musée n’avait choisi de se consacrer intégralement au quotidien des populations en période de conflit armé.

alt text

Un musée unique dédié aux populations civiles

Quel est le quotidien des populations en temps de guerre ? Comment vit-on sous l’Occupation, les bombardements, l’exode ?

Quel est le quotidien des populations en temps de guerre ?  Comment vit-on sous l’Occupation, les bombardements, l’exode ? Quels étaient les rapports des civils avec l’armée d’occupation, avec l’administration pétainiste, puis, après le Débarquement, avec les armées alliées ?
Autant de questions qui foisonnent lorsque l’on s’intéresse à la vie des civils en temps de guerre.

Alors que la Seconde Guerre mondiale est en phase de passer de la mémoire à l’Histoire, les réponses à ces questions - et à bien d’autres - sont au Mémorial des civils dans la guerre de Falaise. Ce lieu de mémoire est unique au monde. En effet, jamais encore un musée dans son ensemble n’avait choisi de traiter du sort des civils en période de conflit armé. Ce thème est parfois évoqué dans les musées consacrés à la guerre, mais l’essentiel de la muséographie y est dédié aux héros combattants : les militaires et les Résistants.

Les civils en temps de guerre, c’est une histoire tue, méconnue, à laquelle personne ne s’est vraiment intéressé depuis 70 ans. Aujourd’hui, il est temps de raconter ce « martyre silencieux ».

+

La situation physique

Le Mémorial des civils dans la guerre est un véritable musée de site. Il intègre les ruines d’une maison détruite pendant les bombardements de l’été 1944.

Le Mémorial des civils dans la guerre est un véritable musée de site. Il intègre les ruines d’une maison détruite pendant les bombardements de l’été 1944.

Des fouilles archéologiques menées au printemps 2015 par une quinzaine d’archéologues de l’Inrap*, ont permis de découvrir les vestiges d’une maison d’habitation détruite lors des bombardements de l’été 1944.

Par un hasard incroyable, cette découverte prend place à l’emplacement exact de la « maison immersive » imaginée par l’équipe chargée de la conception du musée comme le point d’orgue de la visite.

Ces vestiges ont été précieusement conservés pour être intégrés à la scénographie de cet espace dans lequel seront évoqués de façon spectaculaire, par le son et par l’image, les bombardements des populations civiles.
Ainsi ce qui est rapporté, expliqué, étayé au Mémorial des civils dans la guerre a été vécu sur les lieux mêmes du musée.

*Inrap : Institut national de recherches archéologiques préventives

+

Partager cette page

Voir aussi

Le Cinéma Circulaire Arromanches 360

Découvrez au travers d'images d'archives exceptionnelles, les 100 jours de la terrible Bataille de Normandie
Voir aussi

LE MUSÉE DU RADAR 1944 DE DOUVRES

Découvrez la vie des soldats allemands chargés de la surveillance aérienne dans les bunkers
Voir aussi

Le Mémorial de Caen

Les parcours racontent et expliquent la terrible histoire du XXe siècle