Les vestiges d'une habitation détruite

Cette salle de projection est construite à l’endroit même où furent découverts les vestiges d’une habitation détruite par les bombardements de 1944.

C’est sur cette découverte exceptionnelle, faite par les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), que se situe la « salle immersive » imaginée par l’équipe chargée de la conception du musée comme le point d’orgue de la visite.
Pour permettre aux visiteurs de s’identifier et de se projeter dans cette terrible période, un plancher de verre a été installé afin d’évoluer au milieu des stigmates des bombardements de l'été 44.

Des objets d’époque ont été précieusement conservés pour être intégrés à la scénographie de cet espace. L'enfer du pilonnage des habitations normandes est illustré de façon spectaculaire, par le son et par l’image.
C’est dans ce contexte que le visiteur peut visionner un film qui dépeint ce tableau « vivant » en illustrant la vie d’une famille française, avant, pendant et après les bombardements…

+